Nos émotions sont intimement liées à nos maladies

Quelle est la fonction la plus importante de l’être humain, voire de tout être vivant sur terre ?

Quelle est le remède unique et génial agissant sur notre être en entier ?

Il s’agit de la respiration, bien sûr !

De notre première inspiration à notre arrivée sur terre, à notre dernière expiration, elle est omniprésente tout au long de notre vie

Toutes les émotions négatives ressenties, qu’on les nomme rancune, rancœur, remords, cupidité, envie, (et vous pouvez y ajouter tous les synonymes que vous pourrez trouver à ces noms !) forment dans notre être une accumulation de tensions à différents endroits de notre corps, qui vont former des nœuds, des obstacles, vraies barrières qui vont totalement bloquer la fluidité de notre flux d’énergie, et empêcher ainsi notre force de vie de circuler librement en parfaite harmonie.

Ce sont ces blocages qui vont être précurseurs de nos maladies. Car ces émotions refoulées vont aller se fixer dans différentes parties de notre corps, et vont être les initiatrices de symptômes physiques telle l’anxiété, angoisse, impatience… entraînant des souffles courts, accélérés, bloqués, des tremblements, sudations, …

De plus, chacune de ces émotions peut trouver directement son petit souci de santé ! Hé oui ! Tout le monde gagne ! Allez, je vais autoriser le fait qu’il est vrai que l’émotion ne puisse pas toujours être impliquée, incriminée, mais malgré tout… je vous conseille juste de vous poser et de revisiter tout ce que vous avez vécu le temps d’avant le souci de santé, et voir ce qui vous a perturbé, choqué, ému…

 

L’inquiétude peut entraîner la diarrhée.

La rancœur peut provoquer une crise de foie.

La difficulté à se faire une place peut entraîner une infection urinaire.

Quand on refuse d’écouter quelque chose on peut avoir des otites, des douleurs d’oreilles.

Quand on n’ose pas dire quelque chose, on peut avoir une angine, des maux de gorge.

Si vous refusez de céder, vous pouvez avoir des problèmes de genoux.

Si vous appréhendez le futur, de modifier vos habitudes ou si avez peur de ne pas avoir assez d’argent, vous pouvez souffrir de douleurs lombaires.

L’inflexibilité entraîne des douleurs cervicales et une raideur de nuque.

Le conflit avec l’autorité, des douleurs d’épaules.

Quand on prend tout sur soi, on risque également d’avoir des douleurs d’épaules, et une sensation de fardeau.

Si on serre les dents pour faire face à une personne ou une situation en le gardant pour soi, on risque d’avoir des douleurs dentaires, des aphtes, et des abcès.

L’appréhension du futur, ou la nécessité de ralentir provoquent des douleurs dans les jambes, les pieds, et les chevilles.

Votre esprit et votre corps ne sont pas séparables…

De Sandra Véringa

Combien de fois affronte-t-on nos journées en se demandant ce qui se passe vraiment dans notre corps en essayant de résoudre le problème mais sans jamais trouver de réponses? On pourrait aller voir un médecin et expliquer ce qui se passe. Il ne fait aucun doute que parfois ces choses peuvent réellement être le résultat de quelque chose que nous avons fait physiquement ou quelque chose que l’on aurait mangé etc, mais il y a beaucoup à dire sur notre état d’esprit et nos émotions et la façon dont cela se traduit dans notre physique.

L’être humain est à la frontière entre la matière et l’énergie, ce n’est pas un concept spirituel du nouvel âge. Notre corps a de l’électricité qui le traverse et ça circule grâce à des passages clairement définis. C’est le principe des points méridiens ou points d’acupuncture, populaires grâce à la médecine Chinoise. Donc si nous sommes composés d’énergie et que nous avons besoin de notre énergie pour bien circuler dans notre corps pour rester en bonne santé, est-il possible pour nous d’avoir des blocages ? Est-ce que les expériences que nous avons peuvent créer une énergie en sommeil ou coincée dans notre corps ?

L’illustration ci-dessous de la relation corps esprit est une représentation générale de la façon dont l’énergie, les expériences, les émotions ou des croyances que nous avons peuvent se stocker énergiquement dans le corps. Pour certains d’entre nous c’est comme être « actif », c’est vraiment un concept simple quand vous commencez à comprendre le fait que nos pensées, notre corps, nos émotions et nos sentiments sont tous liés à l’énergie. Et oui, permettez-moi d’être le premier à dire que chaque maladie ou mal va être directement lié à une certaine détresse émotionnelle, mais c’est toujours une chance ou une expérience pour nous de jeter un œil à ce qui pourrait se jouer.

Après tout, où est le mal à vouloir découvrir ses émotions et aller au plus profond de ses sentiments?

Tableau relation de Votre esprit et votre corps :

« UN MOIS POUR APPRIVOISER SES PEURS »

Formation Vocalisations Ancestrales sur la fréquence 396 Hz

La fréquence de 396 Hz (ou fréquence de Ut de 396 Hz Famuli Tuorum) met en vibration nos croyances négatives enfouies dans notre subconscient, réveille nos blocages cachés et nous permet de nous libérer de nos peurs et de nos angoisses qui nous empêchent d’avancer.

Vous avez conscience que la « PEUR » gouverne votre esprit et vous prive du bonheur de mener une vie épanouie.

Vous aimeriez remettre la « PEUR » à sa place à savoir celle d’une alerte bienveillante qui nous permet à tous de préserver nos vies en nous informant des dangers présents sur notre parcours.

Seulement voilà, la « PEUR » dépasse les limites et vous a enfermé dans la dictature du « risque zéro »

En effet, pour bien circonscrire la « PEUR », vous mettez tout en œuvre pour éradiquer toutes les sources de danger potentiel.

Vous mandatez votre cerveau en lui confiant la mission de détruire sans sommation toute velléité d’expériences inconnues.

Le résultat de cette stratégie est qu’aujourd’hui, après des mois ou des années à refuser la confrontation avec la « PEUR » de l’inconnu, vous piétinez dans un quotidien terne, routinier et sans issue.

Si vous examinez bien votre situation, vous constatez très vite que le sentiment de sécurité n’est jamais vraiment acquis malgré tous vos efforts pour l’obtenir !

Par contre, vos perspectives d’avenir sont définitivement bloquées.

Il faut dire que vous refusez systématiquement les prises de risques, comme celui d’un nouvel emploi, pour de très bonnes « mauvaises raisons ».

Votre maxime préférée  est : On sait ce que l’on perd mais pas ce que l’on gagne !!!…

  • Après tout, qui peut dire si mon profil correspond vraiment aux attentes de mon nouvel employeur ?
  • Est-ce que ce changement de lieux ne réveillera pas mon angoisse de la solitude ?
  • Le climat ne va t-il pas faire férocement ressurgir mes crises d’asthme ?…

Toute période de changement, quelle qu’elle soit est déstabilisante c’est certain, mais le refuser  est le meilleur moyen de sombrer dans la dépression.

 

Le programme des Vocalisations ancestrales 396Hz est conçu pour vous aider à apprivoiser la « PEUR » ou  vos peurs. Ainsi que la PEUR de vos PEURS !

Apprivoiser la « PEUR » est l’approche la plus objective pour conserver l’aspect positif de « l’alerte bienveillante » sans pour autant inhiber les actions à poser pour faire évoluer la situation dans laquelle vous êtes. (Au contraire, en l’apprivoisant, vous libérez tout votre potentiel d’action !)